Une nouvelle vie

« Je ne rêve plus, je ne fume plus, je suis malade… » non, pardon, c’est le contraire. Ça ne fait certainement sourire que moi mais c’est déjà ça ! Je suis dehors et … je réfléchis. Je repense à ces longs jours sans écrire une ligne. Comme une coupure d’électricité dans ma tête, comme si l’envie s’était faite plus discrète, comme si le temps avait manqué peut-être. J’ai remis un pied dans la réalité, le deuxième ne suit pas toujours. Je continue de stresser pour du superflu, je ressens même parfois de l’angoisse sans raison aucune. Par contre, j’ai tendance à sous-estimer les obligations et contraintes professionnelles de mon prince, les interdictions en tout genre, les petits malheurs de certains. Comme si mon esprit était au-dessus de tout cela, qu’il survolait la vraie vie, inconscient et insouciant et qu’il avait du mal à atterrir de temps en temps. Il faut se recaler, se recadrer, réapprendre sans oublier ce qu’on a vécu. Il paraît que notre mémoire efface plus rapidement les moments difficiles. C’est une bonne chose, oui, certes, mais je ne veux pas oublier certains ressentis, même les plus douloureux car je veux avancer dorénavant grâce à eux. Je ne veux pas retrouver ma vie d’avant, je veux une nouvelle vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.