Un 3 juillet à 7h05

Voici quelques semaines, deux mois exactement, que je n’ai pas écrit. Il s’est passé des tas de choses, vous pensez bien ! L’histoire de la dent s’est finalement bien soldée. Arrachée par le dentiste, pas de douleur, très peur et des nausées sur le moment, bonne cicatrisation. Juste un trou dans la bouche qui ne se voit presque pas. La gencive étant touchée par l’infection, le prochain rendez-vous n’est qu’au mois de septembre. À ce moment-là, le dentiste fera un scanner et me proposera un implant, que je refuserai, ou un bridge, à voir…

Le mois de mai a été assez compliqué physiquement. Grosse fatigue, plus d’appétit, je pèse à ce jour moins de 55 kg. La cancéro m’a dit qu’il fallait six mois pour que le corps élimine les produits de la chimio, mais combien pour l’esprit ? Moralement, difficile aussi, j’ai revu la psy de chimio qui m’a rassurée sur mon état, toujours normal à ses yeux. Le 9 juillet, je retourne faire ma piqûre d’anticorps, je vais certainement revoir LA secrétaire, elle a intérêt à raser les murs. Puis, petit à petit, j’ai rouvert les yeux sur la vie, même si ça m’a paru bien long. J’ai stabilisé (un peu) mes humeurs. Je n’ai plus revu de chevreuils dans notre pré, mais des lièvres dans notre cour. J’ai décidé de me mettre à la photographie, pour capter ces moments de nature si intenses et vrais.

Et j’ai surtout eu l’occasion hyper positive de penser à autre chose ! En effet, ma belle-sœur malade, que j’appelle dorénavant la douce guerrière, atteinte d’une leucémie, nous a annoncé qu’elle se mariait avec le frère de mon prince, courant mai, entre deux séjours en chambre stérile. Quelle formidable nouvelle, quelle joie de penser à quelque chose de beau et positif. Je me suis mise à chercher des tenues pour ma petite famille, tout cela sur internet, n’étant pas encore capable de sortir physiquement. J’ai visionné des centaines de robes, changé d’avis des dizaines de fois, commandé des articles par erreur, du genre chemise XXS pour mon prince qui fait du L ! J’ai acheté plusieurs robes, dont une que je n’ai pas encore à ce jour… Enfin, je ne crois pas être la seule à avoir commis ce genre d’erreurs !! J’ai porté toute mon attention et mes forces pour célébrer ce futur magnifique et symbolique mariage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.