Un jour sans…

Réveillée à 6 h 30, je ne vais pas bien. J’ai crié très fort (bébé chat n’est pas là), comme une envie de crier à la terre entière mon mal-être, mon malheur, mon ras-le-bol. Mon prince me dit « ne stresse pas pour rien » en parlant d’une broutille et là, j’explose. SI je stresse : j’ai un putain de cancer, je n’ai plus de cheveux, je suis malade une semaine sur trois, je ne dois absolument pas attraper le moindre microbe, je ne peux plus manger ou boire comme je veux. J’ai des tonnes de comprimés à ingurgiter et des prises de sang à n’en plus finir. Des résultats à attendre sans cesse et une vie sociale complètement chamboulée. Je passe des heures à tourner en rond dans cette grande maison à me poser mille questions. Il fait un temps horrible dehors. Pour fumer, je suis obligée de me transformer en esquimau. Ce matin, rien n’est positif, tout est noir. Je ne vois même plus la victoire au bout de la course. Je n’ai même plus envie de courir. Le prochain qui me dit : ne stresse pas, je le colle au mur ! SI je stresse mais comme toujours, je vais me calmer, redescendre, laisser passer la rage, l’amertume, la méchanceté partagée et gratuite. Je vais claquer la porte au nez à ce moment et tenter de passer à autre chose car, comme d’habitude,  je n’ai pas le choix…

En fait, je réalise que mon prince ne comprend pas certaines de mes réactions. Je vais stresser pour des futilités par anticipation et je vais réussir, plus ou moins, à gérer des situations plus compliquées. Je ne saisis pas moi-même ce mode de fonctionnement. C’est inapproprié mais je ne sais pas faire autrement. Il suffit alors d’une petite étincelle et l’explosion arrive et déverse tout ce flot de colère en remontant à la surface tout ce qui ne va pas. Assise à la table de ma cuisine, j’entends l’horloge égrener ses minutes, comme j’aimerais que certaines journées passent plus vite que d’autres. Être déjà à demain, être déjà au moment où les effets de la chimio seront passés, laissant mon corps et mon esprit tranquilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.