Pourquoi ? Parce que

Physiquement, je vais presque bien, pour changer des « ça va à peu près, pas trop mal, pas bien, pas du tout ». Moralement eh bien ! c’est la même chose je crois ou à peine, presque presque bien. Il ne manque pas grand-chose mais… J’ai l’impression que ma bobine se déroule au fur et à mesure des jours qui passent. Ma mémoire est en vrac, ma concentration s’étiole et le langage quelquefois se complique. Toujours normal je suppose. J’ai le sentiment que plus ça va moins ça va. Bon sang, il faut se reprendre pourtant ! Allez, souffle un coup, trouve des forces et regarde la lumière au bout du tunnel, cette belle lumière qui t’éblouit certes mais qui t’attire. Cette lumière jaune et chaude, tel un soleil, qui te promet des jours meilleurs. Tout est normal en fait, on tombe malade et on subit le reste. On tombe malade et on attend que ça aille mieux. On tombe malade et on guérit. Tout est normal et facile en fait ! Je sens la colère monter alors je vais m’arrêter là et vous laisser chers amis. Je m’en vais de ce pas vers le minuscule recoin positif de ma tête et je reviendrai plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.