Pâques

Dimanche dernier,  j’ai fêté Pâques, petit comité, aucun abus, pas de cheveux, pas de chocolat, pas d’alcool et pas de sieste. Résultat, nous sommes mercredi et cela fait deux jours que je ne digère pas, que je ne mange presque rien car plus rien ne passe, que j’ai des nausées à ne rien pouvoir faire et que je n’ai pas du tout le moral. Alors OK, c’est peut-être la dernière chimio mais celle-ci, elle va m’ennuyer jusqu’au bout. Je m’en doutais de toute façon, psychologique ou non, je savais que j’en baverais encore une fois, histoire d’enfoncer le clou, de mettre des énormes points sur ces maudits I, d’en rajouter une triple couche et de me rappeler à l’ordre et en mémoire que je suis malade. Merci, j’avais cru comprendre ! Il faudrait juste arrêter de m’embêter car j’ai l’humeur un peu taquine si vous voyez ce que je veux dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.