Papa je t’aime

Je ne lui ai jamais dit en face. Je pense même, peut-être à tort, que cela va le déranger un peu. Mais il est grand temps de dire les choses (remarquez, je ne dis pas, j’écris…). Il est grand temps d’ouvrir les yeux, j’ai lu quelque part qu’on n’ a qu’une vie apparemment. Il est encore temps d’ouvrir son cœur, de laisser parler ses sentiments, de se livrer, se dévoiler, se mettre à nu.

Mon papa force, travailleur, bâtisseur, bricoleur, touche-à-tout. Mon papa les pieds sur terre qui s’envoie en l’air quand il fait du soleil – il est aviateur ! Mon papa qui s’énerve, qui ronchonne voire qui crie, qui pose ses chaussures quand il veut sortir ses poings. Je lui ressemble beaucoup je crois et j’en suis fière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.