Coupable de quoi ?

La culpabilité est une sale petite bête qui se faufile partout, à l’intérieur des moindres recoins de ta tête, qui agit la nuit quand tu dors, la journée quand tu parles à quelqu’un. Elle entre en toi, parcourt chacune de tes veines, effleure chacune de tes pensées, décide de travailler bruyamment ou siège sournoisement dans ton inconscient. Elle est vilaine cette culpabilité, elle ne sert à rien, elle ne devrait même pas exister. Et pourtant, elle est là. Et quand bien même, tu réussis à la faire partir, à coup de balai ou de « dégage de là », elle revient la méchante. Alors chère culpabilité, je m’adresse directement à toi dorénavant. Tu n’as pas ta place chez moi. J’ai bien réfléchi et étudié la question. J’ai relu ces quelques mots écrits début novembre : « je n’ai pas fait exprès, je suis si désolée de peiner tout le monde, de bousiller des secondes, des minutes, des heures, des semaines, des mois…. » La réponse est évidente, limpide et brutale : culpabilité, tu n’as pas ta place chez moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.